couverture-quatre-soeursUn vrai bain de jouvence pour ce gros volume jeunesse, en fait le recueil des 4 romans de la série porposée par Malika Ferdjoukh.

L'auteure, je ne la connaissais pas jusqu'à lire son témoignage poignant sur sa rencontre avec les livres, dans Lire est le Propre de l'Homme. Elle mérite vraiment qu'on s'y arrête. Encouragée par Flo, de la Librairie les Beaux Jours, je me suis plongée avec délice dans ce gynécée juvénile, dynamique et bienfaisant.

Les quatre soeurs, sont en fait cinq : Enid, Hortense, Betina, Geneviève, et Charlie. Cette dernière élève ses cadettes depuis la disparition accidentelle de leurs parents.

Chaque chapitre (volumes de la série initiale), porte un regard plus appuyé sur l'une des quatre premières, suivant la chronologie d'une année, au fil des saisons. Et de suivre leurs péripéties, toujours à tirer le diable par la queue, à se bagarrer avec les aléas sentimentaux, les considérations triviales de la vie quotidienne féminine, mais toujours dans un humour et une poésie qui ravit le cœur et l'esprit. Sous des abords frivoles, ce texte n'oublie pas la profondeur des réalités tangibles : la mort, la maladie, les choix amoureux difficiles...

J'avoue que mon fiston n'a pas été emballé... trop "récit de fille". Mais pour une maman en besoin de légèreté, sans renier sur la qualité du style, c'était une escapade parfaite, qui m'a donné souvent l'occasion de rire.