image PROFANES

ATTENTION ! GROS COUP DE COEUR

Subtile Jeanne Benameur, qui tisse à chacun de ses textes, un réseau de liens ténus, pour une ode vibrante à l'Humanité.
Profanes est l'histoire d'une rencontre échaffaudée par Octave Lassalle. Vénérable Monsieur de 90 ans, cet ancien chirurgien cardiaque réunit trois femmes et un homme, pour construire autour de lui, un rempart, non pour se protéger de la vieillesse, mais pour continuer à vivre.

Quatre individus, quatre singularités, comme quatre points cardinaux, qui tous ont en commun avec lui le territoire du doute existentiel.
Païens, profanes, affranchis de toute croyance, ils se côtoient, se croisent, se frôlent dans la grande maison du vieil homme, au coeur du jardin foisonnant.
L'écriture sensuelle de Jeanne Benameur raconte les corps, les mouvements, les odeurs, sonde les coeurs et les âmes, avec toujours l'amour de l'Homme, dans toutes ses fêlures, au creux de ses mots sublimes.

Un livre que l'on ferme avec le regret de l'avoir fini. Si vous ne l'avez pas lu, vous ne connaissez pas votre chance de pouvoir le découvrir.

"Toutes les années de solitude l'ont laissé sur la route blanche et ils ne sont pas trop de quatre pour avancer avec lui. Il pense à l'étymologie du mot profane : celui qui est devant le temple. Il est ce profane. Ils sont ces profanes. Au coeur de chacune de leurs vies, le temple. Vif. Le seul sacré qu'il connaisse. Cette vie qui vibre et échappe à chaque pas. C'est à ça et seulement à ça qu'il s'est voué toute son existence. Aujourd'hui il a besoin qu'on l'aide à tenir ce cap-là."