17 juin 2012

Soufi mon amour, de Elif Shafak

Chaudement recommandé par Hélène, ma libraire, j'ai plongé dans ce roman de l'Amour, au sens spirituel du terme.Ella est une femme de la bonne bourgeoisie américaine, mère au foyer, épouse de dentiste férue de nouvelle cuisine... tout de la "Desperate House Wife".Elle décroche un boulot de lectrice pour une maison d'édition et tombe sur un manuscrit relatant la rencontre d'un poète turc du XIIème siècle avec un derviche errant.Ce texte va bouleverser sa vie. Alternant les chapitres dudit manuscrit avec ceux contant l'existence... [Lire la suite]
Posté par gegecub à 18:26 - Commentaires [1] - Permalien [#]

29 mai 2012

Dans la famille "Lecteurs"...je demande le fils

Voici la PAL reçue par mon fiston pour ses 12 ans ! Un soulagement de se dire qu'il ne faudra pas aller à la bibliothèque tous les 5 jours parce qu'il a tout lu !!!Mais combien de temps ça va nous durer cette histoire ? Je compte bien détourner quelques titres, dont "Les 13 vies et demi du Capitaine Ours Bleu" qui me semble complètement délirant, histoire de compléter ma propre PAL... Coté coup de coeur, mention spéciale pour le cadeau offert par sa marraine   qui est de toute beauté.  
Posté par gegecub à 18:06 - Commentaires [3] - Permalien [#]
24 mai 2012

Les Chagrins d'amour, de Patrick Avrane

Entendant sur France Inter, dans l'émission service public, l'auteur présenter son nouveau livre, je n'ai pu qu'y prêter une oreille attentive et concernée... Patrick Avrane, psychanalyste, propose dans cet ouvrage, de définir ce qu'est le chagrin d'amour, au travers des cas de patients, mais aussi en s'appuyant sur des récits de la littérature et du cinéma.L'idée est attrayante, et j'avoue qu'à l'oral, il est très compréhensible. L'écrit est plus laborieux. J'ai souvent souffert en tentant de me remémorer mes bases des théories... [Lire la suite]
Posté par gegecub à 11:47 - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 mai 2012

Nager sans se mouiller, de Carlos Salem

L'auteur, espagnol, se décrit lui-même comme un peu félé.Et c'est effectivement une intrigue policière complètement déjantée qu'il mène dans son second roman, nous conduisant sur les traces de Juan Pérez-Pérez.Insipide représentant en papier hygiénique, père divorcé falot, insignifiant, tant aux yeux de son ex que de ses enfants, il dissimule en fait sa redoutable identité... Celle de N°3, tueur à gages, le plus expérimenté de "l'Entreprise".A moins que sa véritable existence soit ailleurs... et c'est bien le doute qui imprègne les... [Lire la suite]
Posté par gegecub à 18:48 - Commentaires [2] - Permalien [#]
11 mai 2012

Rencontre avec Oscar Coop-Phane

J'avais pris une petite photo de cette soirée à la librairie Les Beaux Jours, et malheureusement, mon téléphone ne veut pas me la rendre. Il faudra donc subir ma prose et seulement ma prose pour un retour enthousiaste de ce moment. Oscar Coop-Pane est donc l'auteur d'un premier roman, Zénith Hotel, chroniqué ici.La rencontre a été précédée d'une lecture à 2 voix par Carole Barbe, prof de théâtre, et Jacques Carayre, conteur. Un moment très riche, où le texte, entendu pour la première fois par l'auteur (ce qui ajoute en émotion),... [Lire la suite]
Posté par gegecub à 18:24 - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 mai 2012

Le Blog de la Librairie Les Beaux Jours est en ligne !

Elles ont travaillé d'arrache-pied nos deux libraires préférées ! Le voilà le blog qui informe des rencontres prévues à la librairie, des coups de coeur et des coups de gueule, des nouveautés à ne pas manquer. N'hésitez pas à y faire un tour régulièrement pour découvrir des titres qui ne sont pas forcément sur les présentoirs des diffuseurs traditionnels. les Beaux Jours sont aussi une sacrée fenêtre sur la curiosité ! http://librairielesbeauxjours.fr/blog/    
Posté par gegecub à 11:08 - Commentaires [2] - Permalien [#]

04 mai 2012

Journal d'un corps, de Daniel Pennac

Magnifique Pennac, qui sait nous émouvoir, nous faire rire, nous envoûter dans une langue imagée, qui coule dans la bouche et nous emporte dans son récit.Et quel récit ! Un parti pris culotté, qui pourrait sembler bien fastidieux, voir ennuyeux : le journal d'un homme tenu de ses 12 à ses 87 ans, et uniquement centré sur son corps. Ses petits tracas, ses curiosités, son intimité, ses surprises.Volonté de n'y mettre aucune "psychologie", et pourtant le corps sait tant exprimer finalement : la souffrance d'une mère mal-aimante, le... [Lire la suite]
Posté par gegecub à 10:39 - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 avril 2012

Zénith-hôtel, de Oscar Coop-Phane

24 ans, premier roman... ce jeune auteur me laisse perplexe. Non par le talent, qui n'attend pas le nombre des années, comme chacun sait, mais par l'acuité du regard qu'il porte sur l'humanité, dans ce qu'elle a de plus misérable.Car il creuse profond les affres de l'âme humaine. Alternant le journal d'une vieille prostituée parisienne, avec les portraits de ses clients, il est sans complaisance avec les travers, les misanthropies. Il est sans pathos non plus.Il y a une dignité dans ses personnages cabossés, désabusés. "J'aurai... [Lire la suite]
Posté par gegecub à 15:12 - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 avril 2012

Les Encombrants, de Marie-Sabine Roger

Sept nouvelles sur la vieillesse, au ton tour à tour ludique, féroce, poétique, mélancolique. Des textes courts, au style efficace qui ménage des chutes souvent inattendues. Tous rappellent combien nous mettons entre parenthèses ces vies finissantes pour vaquer à nos occupations, considérant déjà comme "presque morts" nos anciens, qui regardent le temps qui leur reste leur échapper. Ce petit recueil est un beau geste, apportant clin d'oeil et dignité, dans ce style fluide et tendre, propre à Marie-Sabine Roger, qui nous avait... [Lire la suite]
Posté par gegecub à 11:22 - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 avril 2012

Coeur d'encre, de Cornelia Funcke

Gros roman jeunesse (600 et quelques pages), premier volet d'une trilogie que mon "loustic" m'a instamment demandé de lire, pour pouvoir m'en parler sans risquer de dévoiler l'intrigue.C'est prenant j'avoue, au grand désespoir de ma table de nuit qui croule sous ma PAL ! L'idée de départ est séduisante : Meggie, 12 ans, vit seule avec son père, relieur, au milieu des livres dont il lui a communiqué la passion... sans toutefois ne lui avoir jamais lu une histoire à haute voix. Mais pourquoi donc cette réserve, ce tabou ?Avec la visite... [Lire la suite]
Posté par gegecub à 13:06 - Commentaires [2] - Permalien [#]