la liste de mes enviesJ'ai été immédiatement emballée par ce titre présenté dans la Librairie Francophone. Les avis étaient tous enthousiastes, et je ne suis absolument pas déçue d'avoir craqué quand mes yeux sont tombés dessus à la librairie !!!
L'histoire semble toute simple, comme son personnage principal : Jo, mercière de 47 ans à Arras, Pas-de-Calais, pas trop jolie, mariée et mère de trois enfants, gagne 18 millions d'euros au Loto.
L'histoire pourrait être toute simple, et belle : la réponse à tous les besoins, la réalisation de toutes les envies, de toutes les folies.
Mais c'est Jo qui est simple et belle. Elle sent bien que ce qui pourrait être une chance risque de faire exploser son bonheur.
On accompagne avec tendresse cette belle âme dans ses questionnements, ses réflexions, ses valeurs, ancrées à ses souvenirs et berçées par la lecture de Belle du Seigneur, les dessins de sa mère ou la musique de Mozart.
On ne la lâche plus, jusqu'au dénouement, rude, mais sincère.

"A la maison, je relis la liste de mes besoins et il m'apparaît que la richesse serait de pouvoir acheter tout ce qui y figure en une fois, de l'économe à l'écran plat, en passant par le manteau de chez Caroll et le tapis antidérapant de la baignoire. Rentrer avec toutes les choses de la liste, détruire la liste, et se dire ça y est, je n'ai plus de besoins. Je n'ai plus que des envies désormais. Que des envies.
Mais ça n'arrive jamais.
Parce que nos besoins sont nos petits rêves quotidiens. Ce sont nos petites choses à faire, qui nous projettent à demain, à après-demain, dans le futur ; ces petits rien qu'on achètera la semaine prochaine prochaine et qui nous permettent de penser que la semaine prochaine, on sera encore vivants.
C'est le besoin d'un tapis de bain antidérapant qui nous maintient en vie"