livre-dina-L-2

 

 

Je m'étais régalée avec Cent ans cet été, et aspirais à retrouver l'univers des grands espaces nordiques.
Mes libraires préférées m'ont donc conseillé la lecture de la saga du Livre de Dina.
Une fois n'est pas coutume.... la magie n'a pas opéré, j'en resterai au Tome I.
Preuve que je suis objective quand je recommande ma librairie favorite.

Je vais tenter de vous en faire un résumé tout de même, car certains auront peut-être envie de découvrir.
Dina est une petite fille traumatisée par la mort accidentelle de sa mère, à laquelle elle assiste. Scène très impressionnante, qui marquera à jamais son psychisme.
Elle devient une adolescente rebelle, habitée, indomptable, dont le père veuf puis remarié ne sait que faire. La belle mère craint ses colères et ses coups bas. Ils voient donc d'un très bon oeil la proposition en mariage improbable que leur formule un vieil ami du père, subjuguée par le corps sensuel de la jeune fille.
Dina part donc vivre et révolutionner la maisonnée de son époux qui passé la première passion commence à réaliser l'épreuve qu'il s'est infligé, à lui et aux siens.

Voilà rapidement ce que moi, je retiens de cette lecture, n'ayant pas réussi à adopter Dina. Je suis pourtant sensible aux personnages blessés, ivres de liberté, mais là, allez savoir pourquoi.... ça n'a pas fonctionné.
Le style m'a, au premier abord, déroutée. J'ai dû reprendre la lecture du premier chapitre à deux fois, ne parvenant pas à rentrer dans l'univers.
Je sortais d'un ouvrage professionnel, j'espérais vraiment décoller du premier coup. Ce fut laborieux.

Je n'insisterai donc pas sur les autres tomes.... sauf à avoir des avis contraires pour me faire changer d'avis !